L’ALIMENTATION DU CHAT






Quelques informations à connaître :

Le chat est un carnivore beaucoup plus strict que le chien.Un aliment pour chien ne conviendra donc pas à un chat.  Il n’assimile bien que les protéines animales, dont son apport énergétique quotidien dépend. En cas de carence en protéines animales, le chat doit puiser son apport énergétique dans ses propres tissus, avec les conséquences qu’on peut imaginer.

Par exemple, la taurine est un acide aminé essentiel absent des végétaux et en quantité très faible dans le lait de vache.  La viande est un excellent aliment pour satisfaire ces besoins, ainsi que le poisson frais et les crustacés.

Une carence en taurine risque de provoquer une dégénérescence de la rétine pouvant rendre votre chat aveugle, ainsi que de graves problèmes cardiaques.

Votre chat règle sa prise alimentaire en 15 à 20 petits repas par jour.

Ce comportement remonte à ses origines de chasseur où il attrapait de nombreuses petites proies peu énergétiques de jour comme de nuit sans attendre d’avoir faim.

Pour satisfaire son comportement de grignotage, laissez la ration journalière à sa disposition, surtout s’il s’agit de croquettes. Et surtout si vous lui donnez des croquettes, pensez à laisser de l’eau propre à sa disposition. 

 Les nourritures de grandes marques font l’objet de contrôles et sont adaptées aux différents stades de vie de l’animal (chaton, adulte, animal stérilisé, senior).

Notre clinique dispose également d’une gamme thérapeutique. En fonction du problème de santé de votre chat, nous vous conseillerons un aliment spécialement conçu pour lui.

En croissance, les besoins sont plus importants que ceux d’un chat adulte. Afin d’éviter d’éventuelles carences, il faut donc donner un aliment de croissance. Il doit donc être complet et équilibré pour la croissance avec des matières premières de haute valeur biologique et hautement digestibles. Une alimentation de qualité est une des garanties d’une croissance harmonieuse et d’une bonne santé.

Toutefois, il est possible de composer soi-même un repas équilibré et adapté aux besoins d’un animal. Pour cela, il est nécessaire de demander conseil à un vétérinaire.

Attention ! Les aliments suivants peuvent être mortels pour le chat !

1. Le chocolat

Le chocolat est aussi toxique pour les chats que pour les chiens.
Il contient  une substance toxique pour les chats : la théobromine. Les chats n’ont pas les enzymes nécessaires pour dégrader cette substance.

2. Le raisin

Éviter de donner tout aliment ou boisson à base de raisin ou fruit à pépins.

3. L’oignon, l’ail, la ciboulette et les poireaux

Ces aliments sont extrêmement toxiques voire mortels pour les chats. Le N-propyl-disulfure qu’ils contiennent est responsable d’une anémie sévère en détruisant leurs globules rouges. Le chat n’en mangera pas spontanément mais certaines préparations industrielles à base de viande peuvent en contenir.

4. La caféine

La caféine excite le système nerveux du chat et cause des tremblements et des vomissements et parfois de la diarrhée.

5. Le thon en boîte

C’est le sel, présent en grande quantité dans le thon en boîte qui est dangereux. Il provoque de graves insuffisances rénale

Comme pour tout animal domestique, il faut veiller à laisser de l’eau à sa disposition jour et nuit.

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas donner de lait aux chats, car il ne peuvent pas le digérer correctement.


En traitement

La castration est aussi intéressante en traitement (donc après l’apparition) de certaines pathologies, par exemple en cas de cryptorchidie (lorsque les testicules ne sont pas bien descendus lors de la croissance).


Quand faire castrer mon chat ?

Nous vous recommandons de faire castrer votre chat mâle avant l’apparition des comportements gênants liés à la production d’hormones, donc vers l’âge de 6 mois.

Si il n’est pas encore identifié, nous vous recommandons de le faire lors de la stérilisation : nous pourrons ainsi profiter de son anesthésie pour lui implanter sa puce électronique sans douleur.


La castration en pratique

Quelle chirurgie ?

Chez le mâle, la castration consiste à retirer les testicules, en laissant leur enveloppe, appelée bourses.


Comment se déroule la chirurgie ?

Vous nous déposez votre animal le matin, à jeun. Après l’avoir examiné pour vérifier que tout va bien, nous le tranquilisons puis l’anesthésions avant de le préparer pour la chirurgie. A l’issue de l’intervention, nous lui injectons un anti-inflammatoire et un antalgique, puis nous surveillons son réveil. Vous pouvez le ramenez à la maison dès le soir dans la plupart des cas.


Et après ?

Le retour à la maison

Vous pouvez proposer à votre chat sa nourriture habituelle dès son retour à la maison, et lui autoriser un exercice modéré.


Le retrait des points

Il n’est pas nécessaire de ramener votre chat à la clinique, car la plaie de chirurgie n’est pas suturée et ne nécessite donc pas de retrait des points


Surveiller votre chat

Il est fréquent d’observer une prise de poids après la castration. Il vous faudra donc peser régulièrement votre animal, et penser à adapter son alimentation selon nos conseils.

Nous restons à votre disposition pour vous accompagner après la chirurgie.


Crédits et mentions légales

Cliquer sur l’image pour accéder

 

 

Copyright Oxane-VetactionConseil 2017.