LES MALADIES INFECTIEUSES DU CHAT






Les anticorps présents dans le lait maternel neutralisent les antigènes des vaccins.

La primo vaccination interviendra donc après le sevrage soit entre 6 et 8 semaines.

En ce qui concerne la vaccination contre la rage, elle est exigée pour tout déplacement à l’intérieur de l’Union Européenne ; un carnet de vaccination ou un passeport européen visé par le vétérinaire permet alors de justifier les vaccins du chaton.

Les vaccins classiques protègent eux le chaton contre :

Le Typhus, maladie virale avec diarrhées, vomissements et douleurs abdominales. Elle est mortelle dans 50 % à 90 % des cas.

Le Coryza ou « rhinotrachéite virale féline », est une maladie commune chez les chats. Le principal agent infectieux est l’Herpès virus félin 1 (FE HV-1) mais il en existe deux autres : le Calicivirus félin et la bactérie Chlamydophila felis. Cette maladie est souvent mortelle chez le chaton ou l’adulte immunodéprimé.

La Leucose féline (FeLV). Le virus se propage d’un chat à un autre, lors d’un combat ou parfois d’un accouplement. La vaccination est donc particulièrement conseillée pour les chats qui ont accès à l’extérieur.

 

Entre 12 et 16 semaines, les rappels de vaccins contre le Coryza, le Typhus et la Leucose féline sont nécessaires.

Ensuite, un rappel annuel vous sera proposé à l’occasion de la visite annuelle de santé.

Crédits et mentions légales

Cliquer sur l’image pour accéder

 

 

Création, maintenance, mises à jour : Oxane-VetactionConseil 2017