L’HYGIÈNE ET L’ENTRETIEN DU CHIEN






Pourquoi ?

  • Vous et votre famille éviterez de nombreux désagréments (odeurs, parasites, changement de comportement…).
  • Vous préviendrez l’apparition de  certaines maladies.
  • Vous décèlerez les maladies à un stade précoce et nous pourrons les traiter de façon plus efficace et moins onéreuse.

Ces quelques minutes que vous consacrerez à votre compagnon constitueront aussi des moments privilégiés qui ne feront que renforcer les liens qui vous unissent.

 

La peau et le pelage

La peau des chiens est plus fragile que la nôtre. Elle est beaucoup moins épaisse et moins acide. C’est pourquoi il faut toujours utiliser un shampooing spécifique.
Même le plus doux des shampoings pour bébé est à proscrire car il pourrait perturber  les défenses naturelles de la peau du chien.

Le bain permet d’éliminer les peux mortes, les poussières… mais pas les puces !

Le chiot peut être baigné dès l’âge de 3 mois. Il est important de bien les sécher, surtout chez les races « à plis » (Shar-pei, dogues…).

Un brossage régulier permet d’éliminer les poils morts et d’éviter la formation de bourres de poils.
Les animaux à poils longs doivent être brossés quotidiennement.

 

Les oreilles

Les oreilles doivent également faire l’objet de soins réguliers.

– Nettoyez ses oreilles une fois par   semaine
– Utilisez des nettoyants auriculaires spécifiques
– Versez le liquide, massez la base de l’oreille, puis éliminez l’excédent avec du coton.
– Si l’animal montre des signes de douleur ou d’agressivité, n’insistez pas ! Il a probablement une otite.
– Surveillez avec une attention particulière les chiens à oreilles tombantes.

– L’oreille du chien est coudée. Utiliser un coton  tige classique ne fera que pousser les impuretés au fond du canal. Cet outil est donc à proscrire strictement.

 

Les yeux

Afin de nettoyer les yeux des impuretés, il est nécessaire d’utiliser une lotion spécifique.

Appliquez délicatement la lotion autour des yeux à l’aide d’un coton à démaquiller (attention à ne pas utiliser de cotons pré-imbibés avec du démaquillant !)

 

 

 

Les dents

Chez les chiens, la formation de la plaque dentaire et du tartre sont inévitables en l’absence de soins. Plusieurs solutions, indépendantes ou combinées permettent de considérablement retarder son installation et les maladies qu’il provoque.

  • Brossage quotidien avec une brosse et un dentifrice spécifiques.
  • Croquettes « anti tartre »
  • Lotion
  • Lamelles à mâcher

Ces mesures de prévention ne suffisent pas toujours. Il est alors nécessaire d’effectuer des soins dentaires, c’est-à-dire un détartrage et un polissage des dents.

Les petites races sont particulièrement sujettes aux maladies bucco-dentaires.

La maladie parodontale est la première maladie infectieuse chez le chien.

 

Les griffes et les coussinets

Chez les chiens actifs, les griffes s’usent naturellement à mesure qu’elles poussent. Chez les animaux d’intérieur, il peut être nécessaire de les couper régulièrement.

Des coupe-griffes spécifiques existent : n’utilisez que ceux-là.

Vous devrez agir par petites coupes successives afin de ne pas atteindre la partie vivante de la griffe. Il est important d’éduquer les animaux à cette pratique dès leur plus jeune âge.

Les coussinets sont sensibles. Vérifiez qu’ils n’ont pas de lésions, d’épines ou de craquelures.

Pour les chiens très actifs (agility, chasse…) nous vous conseillons, après une période de repos,  d’utiliser un produit de préparation qui permettra de renforcer les coussinets avant la reprise.

Crédits et mentions légales

Cliquer sur l’image pour accéder

 

 

Copyright Oxane-VetactionConseil 2017.