SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE DES CABRIÈRES






Les dangers de Noël

15 décembre 2018
Chien-Noel-1-1200x777.jpg

Noël approche ! Voici quelques conseils pour éviter de passer le réveillon chez votre vétérinaire.

 

La nourriture : à surveiller

Les restes (parfois nombreux !) du repas de Noël finissent bien souvent dans la gamelle de nos compagnons. Il est aussi tentant de leur offrir des gâteries pour leur faire plaisir à eux aussi. Si c’est votre envie, pensez-y un peu en avance et achetez des friandises adaptées. Votre vétérinaire pourra vous conseiller.
Pour ce qui est des restes, évitez-les : ils sont souvent trop gras, trop salés, trop sucrés pour votre compagnon, dont le système digestif fragile n’apprécie pas autant que lui et peut lui (et vous !) faire regretter d’avoir joué les gloutons. Ne donnez jamais de reste de volailles ou de lapin contenant des os : ceux-ci sont friables et peuvent percer les organes internes, causant douleur et hémorragies parfois très graves. Là encore, préférez un gros os de bœuf récupéré chez le boucher si vous voulez lui faire plaisir.
Enfin, un animal ne boit que de l’eau ! Ne lui offrez pas de boisson autre, et surtout pas d’alcool !

 

Le chocolat : INTERDIT !!!

On ne compte plus les urgences vétérinaires pour intoxication à la période des fêtes de fin d’année. Le chien qui dévore le paquet de truffes en chocolat laissé sans surveillance, les restes de bûche de Noël offerts à la fin du repas à Toutou ou à Minou… Er pourtant, on ne le répétera jamais assez : le chocolat est toxique pour nos compagnons ! La théobromine, contenue dans le chocolat, a des effets néfastes sur le cœur et le cerveau. Et 150g de chocolat noir peuvent tuer un chien de 10kg !!
Pour ne pas prendre de risque, ne donnez donc aucun aliment ou friandise au chocolat ! Là encore, il y a suffisamment de friandises adaptées pour contenter la gourmandise de votre compagnon sans risquer de l’intoxiquer…
En cas d’ingestion accidentelle, amenez rapidement votre animal chez le vétérinaire (n’essayez pas de le faire vomir vous-mêmes, cela pourrait aggraver la situation).

 

Le sapin : bof bof…

Les propriétaires de chats savent bien que le sapin peut devenir rapidement leur terrain de jeu favori. Les chiens ne s’en privent pas non plus. Outre les dégâts dans la maison, votre compagnon peut ingérer des aiguilles, qui peuvent percer les organes internes, voire intoxiquer le chien si elles sont recouvertes de neige artificielle ou de produits pour que le sapin dure plus longtemps. Cela ne signifie pas qu’il faut se priver du plaisir de l’arbre de Noël, mais plutôt qu’il faut surveiller votre compagnon lorsqu’il se trouve dans la pièce du sapin, et ne pas l’y laisser sans surveillance.

 

Les décorations : attention danger !

De la même façon, les boules de Noël ou les guirlandes électriques peuvent être dangereuses : ingestion de corps étrangers (fragments de boules en verre coupants…) ou risque d’électrocution s’ils se mettent à mâchouiller les fils électriques.
Les plantes de décoration comme le gui et le houx sont elle toxiques pour nos compagnons, à ne pas laisser à leur portée.

 

En résumé : sans s’inquiéter de tout, il est important de réfléchir les décorations de la maison en fonction du lieu de vie de vos animaux, afin que toute la famille puisse passer de bonnes fêtes !

Téléphone

Crédits et mentions légales

Cliquer sur l’image pour accéder

 

 

Créateur du site

dd
Vetaction Conseil

Création, maintenance, mises à jour : Oxane-VetactionConseil 2017