SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE DES CABRIÈRES






Le chien à la plage

20 juin 2019
32315958_s.jpg

L’été bat son plein et vous vous demandez certainement si la plage est un endroit pour partager un moment agréable avec votre chien.

Le tourisme estival complique les choses, mais cela ne nous dispense pas de quelques conseils, car si la plupart des plages sont interdites aux chiens, il reste quelques endroits qui leur sont accessibles. Et ces conseils restent valables à l’arrière-saison où les plages sont plus tranquilles.

Plages accessibles

Le site suivant répertorie les plages de France autorisées aux chiens: http://www.animaux-sur-la-plage.com/plages,carte.html

 

Les dangers de la plage

Le coup de chaleur

La thermorégulation des chiens est différente de la nôtre : un chien ne transpire pas mais se régule  par le halètement. À la plage, aux heures les plus chaudes, ce système n’est plus suffisant pour maintenir une température interne tolérable, ce qui conduira le chien à une hyperthermie. C’est ce que l’on appelle “ un coup de chaleur”.

Les symptômes d’un début de coup chaleur sont les suivants :

  • Halètement excessif
  • Difficulté respiratoire et respiration bruyante
  • Hyper salivation
  • Gencives rouges

Au fur et à mesure que le coup de chaleur évolue, l’état du chien s’empire et vous pouvez constater en plus les signes suivants :

  • Gencives pâles (état de choc)
  • Démarche chancelante —> le chien peut tomber au sol avec un mouvement caractéristique des membres ( le pédalage) , semblable à une crise d’épilepsie .
  • Diarrhée sanglante

L’urgence est vitale et il est impératif de nous amener votre animal dans les plus brefs délais ou de contacter le service d’urgences vétérinaires.

 

Le coup de soleil

Si le pelage du chien le protège en partie des coups de soleil, certaines zones où les poils sont moins fournis peuvent faire l’objet de brûlures en cas d’exposition prolongée. C’est le cas des oreilles, des paupières, du museau et même de la truffe. Les espèces de chiens sans poils comme le chien nu du Mexique ou les chiens tondus comme les caniches ou les fox terriers sont les plus exposés. Certaines pathologies (pelade, dépigmentation, allergies) peuvent également rendre l’animal plus sensible. En cas de coup de soleil, la peau devient rouge et douloureuse. Des expositions répétées peuvent, comme chez l’humain, engendrer un cancer de la peau.

Attention aux yeux

Le chien aime se défouler et se rouler dans le sable. Mais attention, car des grains de sable peuvent facilement se mettre dans l’œil et provoquer des inflammations (kératite, conjonctivite, ulcères de la cornée,…).

Attention aux coussinets :

Surveiller les coussinets !
Surveiller les coussinets !

A certains moments de la journée, le sable peut atteindre des températures très hautes et provoquer des brulures au niveau des coussinets.

Dans le sable, il peut avoir des objets pointus ou coupants (morceaux de verre, métal,…) qui peuvent provoquer des plaies.

L’ingestion de sable

Le sable : pas vraiment digeste !
Le sable : pas vraiment digeste !

C’est bien connu, les chiens ont tendance, volontairement ou pas, à tout avaler… et le sable est particulièrement irritant pour le système digestif. En grande quantité, cela peut provoquer une occlusion intestinale et nécessiter une intervention.

Lorsqu’il y a une ingestion importante de sable, on peut avoir des lésions intestinales parfois graves (obstruction voire une occlusion intestinale, entérite, colite,… )

L’ingestion d’eau de mer

Après avoir avalé une bonne pelletée de sable, il peut être tentant d’essayer de la faire passer avec de l’eau de mer. Seulement voilà : l’eau de mer contient du sel (chlorure de sodium) en grande proportion. La méditerranée, avec un taux de 37g/l , est particulièrement salée.

 

Attention à l'ingestion d'eau salée
Attention à l’ingestion d’eau salée

Une ingestion (là aussi, volontaire ou pas…) va augmenter le taux de sodium dans le sang de l’animal et provoquer une hypernatrémie (trop de sodium dans le sang).
Or ce taux de sel trop élevé doit être éliminé, et l’organisme va tenter de le faire en urinant de plus en plus et  en utilisant l’eau contenue dans les cellules de l’organisme.

L’eau salée attire le liquide des cellules dans l’intestin de votre animal (appel d’eau) entraînant une diarrhée osmotique caractéristique, parfois appelée, justement, diarrhée de plage.

Cela provoquera une déshydratation de plus en plus sévère, avec  destruction de cellules suivies ensuite par les organes et enfin par la mort car des organes vitaux auront été détruit.

 

 

Quelques conseils de bons sens :

  • Evitez les heures les plus chaudes de midi à 17h00
  • Prévoyez une gamelle et mettez-y régulièrement de l’eau fraîche
  • Apprenez-lui à ne pas boire d’eau salée.
  • Limitez les jeux en pleine chaleur
  • Laissez-lui une place à l’ombre
  • Faites preuve de civisme : ramassez les déjections et ne laissez pas votre chien importuner vos voisins de plage

Téléphone

Crédits et mentions légales

Cliquer sur l’image pour accéder

 

 

Créateur du site

dd
Vetaction Conseil

Création, maintenance, mises à jour : Oxane-VetactionConseil 2017